L'actualité de la sécurité routière dans le Morbihan

Tous engagés pour la sécurité des "hommes en orange" qui travaillent à la nôtre sur les routes

 
 
véhicule DIRO accidenté

Ce 17 septembre 2015, sur l'aire de Marzan (56), les agents de la Direction interrégionale des routes de l'ouest (DIROdirection interdépartementale des routes ouest) appellent l'attention de tous les conducteurs sur leur indispensable vigilance à l'approche de sites de travaux sur les routes.
En effet, les agents qui assurent l'entretien des routes nationales structurantes, sont vulnérables lorsqu'ils effectuent des travaux.

Cette journée est organisée par la Direction Interrégionale des Routes de l'Ouest (DIROdirection interdépartementale des routes ouest) en partenariat avec la gendarmerie nationale.

Un stand est ouvert au public sur l'aire de Marzan et les agents de la DIROdirection interdépartementale des routes ouest sont mobilisés pour informer les usagers de la route, toute la journée.

Romain Delmon, directeur de cabinet du préfet du Morbihan, soutien cette démarche qui vise à renforcer la sécurité sur nos routes, pour ceux qui y circulent et ceux qui y travaillent.

Il a rencontré Frédéric Leflon, directeur interdépartemental des routes de Bretagne et Pays de Loire, Benjamin Airaud, chef du district de Vannes, Pascal Pelletier, chef du centre d'entretien et d'intervention de Vannes, ainsi que le capitaine Durussel chef de l'escadron départemental de sécurité routière du groupement de gendarmerie du Morbihan, partenaire de cette opération.

Pédagogie et sensibilisation

Les motards de l'escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) effectuent des contrôles de vitesse et les contrevenants sont, dans le cadre de cette démarche pédagogique, incités à participer à un atelier de sensibilisation pour éviter la verbalisation.

Vulnérabilité des agents au travail

Romain Delmon a souligné que les "hommes en orange" de la DIROdirection interdépartementale des routes ouest en assurant l'entretien et les réparations des routes, veillent à la sécurité de tous. Il rappelle qu'à l'abord des travaux signalés, la vitesse doit être réduite. Sur la RN 165, elle passe de 110 à 90 km/h le temps des travaux.

En 3 ans, 63 accidents sont à déplorer sur le secteur de la DIR Ouest, dont 10 corporels, c'est à dire entrainant des blessés voire des morts.
Depuis le début de l'année 2015, déjà 6 accidents sur des chantiers de travaux sur ces routes sont à déplorer.

Un radar mobile pendant les travaux

Romain Delmon indique que pour contribuer à assurer la sécurité des agents, un radar mobile sera mis en place dès novembre sur les routes du Morbihan pour relever la vitesse des véhicules qui circulent près des sites de travaux. Le non respect des limites de vitesse sera verbalisé.

Il en appelle néanmoins à la responsabilité de tous.

site de la DIR Ouest

DSC_8849m
DSC_8859m