Plan anti Hold-up

 
 

A l’approche des fêtes de fin d’année, le ministère de l’Intérieur a activé, le plan " anti hold-up "

Charlotte Crépon, directrice de cabinet du préfet, s'est rendue mercredi 6 décembre 2017 au centre commercial La Galerie Géant Lanester à la rencontre des commerçants et des policiers chargés de prévenir et sensibiliser les commerçants et dissuader les malfaiteurs.

Cette opération menée sur l’ensemble du territoire en partenariat avec les commerçants et autres professions particulièrement exposées, vise à prévenir la commission des vols à main armée et à lutter contre les exactions commises en réunion en centre-ville, ainsi que dans les zones et centres commerciaux.

Au cœur du dispositif, la surveillance et la sécurisation par les forces de police et de gendarmerie, des bijouteries, débits de tabac, parfumeries, stations-services, galeries marchandes et tous commerces de proximité, ainsi que des établissements bancaires et des transports de fonds.

Le plan anti-hold-up se décline en trois volets :

L’information et la sensibilisation : distribution de plaquettes, réunions, prises de contact directes avec les commerçants pour les conseiller et leur rappeler les précautions à prendre (éviter l’accumulation et la conservation de trop grandes valeurs fiduciaires, varier les jours et les heures des transferts de fonds, sensibilisation aux comportements équivoques de certains clients etc.)

La prévention et la dissuasion : durant cette période, les effectifs locaux assurent des rondes et patrouilles sur les sites et dans les créneaux horaires les plus appropriés. Ces effectifs sont renforcés par des compagnies républicaines de sécurité et des escadrons de gendarmerie mobile, sensibilisés à la particularité de cette mission.

Le traitement judiciaire : l’identification et l’interpellation des auteurs de vols à main armée sont également des objectifs prioritaires de ce dispositif. Les services de police et unités de gendarmerie, et notamment les cellules anti-cambriolages, sont donc sensibilisés à la recherche active et au partage du renseignement judiciaire.

Il est par ailleurs demandé la mise en place, dans les commissariats et gendarmeries d’un  accueil, spécifique et personnalisé, réservé aux victimes et témoins de ce type de violences, particulièrement traumatisantes.

Conseils aux commerçants

 Dispositif Alerte SMS  toutes les informations ici

Les commerçants sont trop souvent les victimes des malfaiteurs. Des comportements simples peuvent prévenir certaines agressions. Tout ce qui retarde ou entrave l'action d'un délinquant contribue à éviter le vol ou l'agression. En décourageant les voleurs, vous vous protégerez mieux contre leurs méfaits.

Protégez votre commerce contre le vol à l'étalage

  • Sécurisez vos articles de valeur. Plus généralement, ne placez rien qui puisse être facilement appréhendé tout en laissant une échappatoire aisée aux voleurs.
  • Soyez vigilants avec les groupes de personnes qui essayent de détourner votre attention.
  • Ayez une bonne visibilité des locaux de votre commerce en supprimant les angles morts.

Protégez-vous contre les escroqueries aux moyens de paiement

  • Exigez la présentation d'une pièce d'identité pour tout paiement par chèque. S'il s'agit d'un chèque de société, exigez aussi un extrait K-Bis. La loi l'impose.
  • Renseignez-vous auprès de votre banque sur les systèmes de vérification des chèques en opposition.
  • Ne tombez pas dans le piège du vol au "rendez-moi".

Protégez votre commerce contre le cambriolage

  • Faites blinder tous les ouvrants sans négliger les portes arrières.
  • Faites poser une grille ou un volet de protection devant votre devanture.
  • Vous pouvez aussi faire installer : un film anti-effraction ou une vitre blindée sur votre vitrine, une alarme, une caméra de vidéo-surveillance couplée à un magnétoscope non accessible ou reliée au central d'une société de télésurveillance.
  • Au besoin, engagez une société de gardiennage.
  • Ne remettez les clefs qu'à vos plus proches collaborateurs.
  • Ne laissez pas à portée tout ce qui peut aider un voleur (échelle, outils, etc.)
  • Protégez-vous contre les véhicules-béliers : en zone isolée : installez des obstacles (plots de béton, bacs de fleurs…) interdisant l'accès de votre vitrine, en zone urbaine ; cette mesure requière l'autorisation de votre mairie.

En règle générale, inventoriez tous vos matériels en relevant les marques et les numéros de série. Cela facilitera les recherches et l'identification en cas de découverte chez un receleur.

Protégez votre recette

  • Soyez particulièrement vigilants lors de l'ouverture et de la fermeture de votre commerce.
  • Ne conservez pas de fortes sommes dans votre caisse. Placez-les dans un endroit sûr.
  • Ne laissez aucune valeur ou fond de caisse dans les locaux après la fermeture ou rangez-les dans un coffre.
  • Dans toute la mesure du possible, évitez de laisser un vendeur seul dans le magasin, notamment au moment de la fermeture.
  • Soyez vigilants lors de vos trajets, un individu pourrait vous suivre afin de profiter du moment opportun pour vous voler ou vous agresser.
  • Soyez particulièrement vigilants lorsque vous transportez des fonds. Evitez les déplacements à heure fixe et variez vos itinéraires. Si vous vous sentez suivi, évitez de vous retrouver isolé ou rentrez dans un endroit fréquenté.

Protégez votre véhicule

  • Le jour, ne laissez pas votre véhicule de société stationné sans surveillance ou sans alarme, dès lors qu'il contient du matériel ou de la marchandise. Verrouillez coffre, portes et bloquez le volant.
  • Même pour une simple livraison, ne laissez pas dans votre véhicule vos papiers, chéquiers, doubles de clefs ou autres objets de valeur.
  • Ne vous absentez pas de votre véhicule moteur en route avec les clefs sur le contact.
  • La nuit, évitez de laisser votre véhicule à l'extérieur. Si vous y êtes obligé, stationnez toujours en zone éclairée, de préférence sous alarme.