La prévention des vols à mains armées

 
 

Protégez votre commerce, participez à votre sécurité, que faire en cas d'agression ?

Polprox

Protégez vos locaux :

Installer des grilles de protection sur les devantures,
Installer un système d’alarme ou de vidéoprotection,
Renforcer ou blinder les portes d’accès arrière des locaux,
Installer éventuellement des obstacles, de type poteaux en béton devant vos vitrines, entravant l’accès à une « voiture-bélier » par exemple.
Si votre matériel est numéroté, relevez ces éléments afin de faciliter les recherches.
La nuit, ne laissez pas vos véhicules d’entreprise à l’extérieur, sinon, neutralisez-les.

Pensez à la sécurité à l’intérieur de votre commerce :

Faites preuve d’une grande prudence concernant l’accès aux parties privatives du magasin où sont déposées vos affaires personnelles (sac à main, téléphone portable…) Soyez vigilants envers les personnes qui auraient trop tendance à s’écarter des rayons.

Informez vos clients

des mesures de sécurité et de protection de votre établissement : présence de caméras, coffre à ouverture temporisée…
Formez votre personnel aux mesures de prévention,

N’ayez pas d’habitudes :

Changez régulièrement votre comportement (horaires et itinéraires) pour aller déposer les fonds dans les établissements bancaires, devenez imprévisible, ne laissez pas votre caisse et vos fonds à la vue du public, répartissez l’argent sur vous.

Cic

Soyez attentifs à votre environnement :
Détectez les allées et venues inhabituelles, les personnes utilisées pour détourner votre attention : en cas de doute composez le 17 et expliquez la situation,
Soyez vigilants au moment de l’ouverture et de la fermeture de votre établissement : en effet, le malfaiteur abandonne souvent son projet s’il pense avoir été repéré,
En cas de doute, n’hésitez pas à différer ouverture et fermeture et composez le 17.

Ne vous opposez pas physiquement.

Braqueur

Le comportement de la personne agressée conditionne celui de l’agresseur. Le calme et le sang-froid peuvent limiter les actes de violence. L’agressivité manifestée par l’auteur peut être générée par l’usage d’alcool, de produits stupéfiants ou de troubles psychiques, ce qui peut rendre totalement imprévisibles les réactions de votre agresseur.
Face à cette agressivité, le recours à la force est déconseillé. Dans tous les cas, votre vie est plus importante que vos biens.
Cherchez à mémoriser le signalement de l’agresseur : sexe, âge apparent, vêtements, signes distinctifs (tatouage, cicatrice, piercing tic, manie, bégaiement etc…), corpulence, cheveux…,
les objets qu’il a touchés, type d’arme, la direction et les moyens de fuite (véhicule, marque, modèle, n° d’immatriculation, couleur…)
Dès le danger écarté, composez rapidement le 17 ; le temps est un facteur primordial qui peut nous permettre de quadriller efficacement le secteur où les faits ont été commis. Indiquez clairement l’objet de votre appel, qui vous êtes, votre adresse et les éléments dont vous disposez (s’il y a des blessés, le mode opératoire, le nombre d’auteur, la direction de fuite); ne raccrochez pas, attendez que l’opérateur vous le demande.

En attendant les secours

Dans l’attente de l’arrivée des enquêteurs, préservez les traces et indices, fermez votre commerce ou bloquez l’accès aux zones nécessaires, ne touchez pas aux objets que les malfaiteurs peuvent avoir abandonnés (cagoules, douilles, vêtements…), n’ajoutez pas de traces sur les lieux de l’infraction.
Demander aux témoins de rester sur place dans la mesure du possible ou relevez leurs coordonnées.
Déposez plainte : vous serez conseillé.

Les numéros d’appel d’urgence

Police secours 17
Sapeurs pompiers 18
SAMUService d'aide médicale urgente 15
Numéro unique d'urgence à partir d'un téléphone portable 112

Obtenez des conseils personnalisés auprès du référent sûreté départemental   

Ecusson PN
 
Zone Police : Major Patrick PHILIPPE  le contacter : cliquez ici 
 
Zone Gendarmerie : Adjudant-chef Didier AUDIN le contacter : cliquez ici
Logo_Gendarmerie_Nationale_Francaise