Conseils pour la sécurité des commerces en période de fêtes de fin d'année

 
 
Conseils pour la sécurité des commerces en période de fêtes de fin d'année

Le commerçant représente une cible privilégiée pour les délinquants.

Il dispose souvent d’argent liquide et vend des objets ou appareils convoités tels que des cigarettes, des objets de marque, de l’alcool ou autres marchandises pouvant être revendues. Il peut être, de ce fait, victime d’atteintes contre ses biens ou sa personne, tant dans son commerce que sur le trajet domicile-travail, ou souvent travail-banque.

Des dispositifs existent aujourd’hui pour prévenir l’agression, faciliter l’identification et l’interpellation des auteurs d’actes délictueux. Certains aménagements et certaines précautions permettent de réduire ces risques de vol et d’agression.

Pour vous prémunir contre les vols/agressions, vous pouvez souscrir au dispositif Alertes SMS pour les Commerces dans le Morbihan

Vous pouvez également souscrire au dispositif Opération Tranquillité Vacances

> Affiche - Conseils pour la sécurité des commerces - Fin d'année - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,44 Mb

Prémunissez-vous contre le risque de cambriolage en souscrivant au dispositif Alerte SMS pour les commerces

Consultez également le site internet de la Chambre de Comerce et d'Industrie du Morbihan


Les numéros d’appel d’urgence

Police secours 17
 Sapeurs pompiers 18
 SAMU 15
 Numéro unique d'urgence à partir d'un téléphone portable 112


Votre magasin

  • Soyez particulièrement vigilant à l’ouverture et à la fermeture du magasin (le plus souvent, les vols avec violences sont commis à ce moment).
  • A l’ouverture, la première personne arrivée peut, par un code simple, faire savoir aux autres employés qu’elle a trouvé une situation normale
  • Verrouillez les issues non indispensables à l’exercice de votre activité (réserve, sortie secondaire, livraison) sauf, naturellement, l’issue de secours qu’il convient d’équiper d’un signal sonore (ce dernier vous préviendra de toute ouverture intempestive)
  • Pensez à installer des devantures, des vitrines et des portes en matériaux retardateurs d’effraction (conformes aux normes existantes), dotées de serrures de haute sûreté et si possible, une vidéoprotection et/ou un système d’alarme agréé avec, le cas échéant, une télésurveillance
  • Veillez à assurer un bon éclairage intérieur et extérieur
  • Aménagez votre surface de vente de façon à 1/ ne pas masquer la visibilité depuis la rue, y compris la nuit, en utilisant de préférence un rideau métallique à lames perforées : les policiers doivent être à même de repérer tout événement anormal à l’intérieur de votre magasin - 2/ vous permettre de surveiller en permanence l’intégralité de la marchandise exposée.
  • Pour montrer les pièces de valeur à votre clientèle, sortez les des vitrines une à une. Présentez ces objets dans une partie du magasin éloignée de la sortie et sans accès direct.
  • En cas d’agression ou de cambriolages, déposez plainte auprès de votre commissariat et maintenez les lieux en l’état jusqu’à l’arrivée des fonctionnaires de police.

Votre recette

  • Conservez le minimum d’argent liquide dans votre caisse en faisant des dépôts fréquents à la banque.
  • Verrouillez votre tiroir-caisse et gardez la clef sur vous
  • N’effectuez jamais vos comptes de caisse durant les heures d’ouverture, même si vous pensez être à l’abri des regards indiscrets
  • Entreposez le coffre (norme réglementaire NF EN 1143), fixé dans les règles de l’art (sol et/ou mur), dans une pièce non visible du public et placée sous alarme
  • Variez les jours, les heures et les itinéraires de dépôt à la banque, en portant la recette le plus près possible du corps (poches intérieures, sac-banane) et en tenant un leurre à la main (sacoche, enveloppe, mallette, etc.). Marchez sur le trottoir du côté du stationnement des voitures ou le long du mur (pour prévenir les vols à l’arraché). Dans la mesure du possible, effectuez votre déplacement en binôme.
  • Le règlement :

- par carte bancaire : ▪ n’hésitez pas à demander un justificatif d’identité notamment pour les cartes bancaires étrangères, souvent sans code confidentiel - si vous effectuez une vente par internet, vérifiez toutes les coordonnées de l’acheteur avant la livraison.

- par chèque : ▪ les faux chèques circulent surtout le week-end car les vérifications bancaires sont plus difficiles en raison de la fermeture des banques (n’hésitez pas à pratiquer une vérification approfondie et ostensible du chèque et du document d’identité, ce qui inquiétera l’éventuel escroc)


Prévenir et bien réagir pendant et après l'agression

  • Soyez attentif à votre environnement 1/ Détectez les allées et venues inhabituelles, les personnes cherchant à détourner votre attention : en cas de doute COMPOSEZ LE 17 et expliquez la situation. 2/Soyez vigilants au moment de l’ouverture et de la fermeture de votre établissement, en cas de doute, n’hésitez pas à les différer et COMPOSEZ LE 17
  • Ne vous opposez pas physiquement à l’agresseur et conservez votre calme
  • Cherchez à mémoriser le signalement de l’agresseur (vêtements, signes distinctifs, corpulence), les objets qu’il a touchés, la direction et le moyen de fuite (véhicule, marque, modèle, numéro d’immatriculation, couleur…)
  • Dès le danger écarté, COMPOSEZ LE 17 et indiquez clairement l’objet de votre appel et les éléments dont vous disposez ; ne raccrochez pas, attendez que l’opérateur vous le demande
  • Dans l’attente de l’arrivée des enquêteurs, préservez les traces et les indices, fermez votre commerce ou bloquez l’accès aux zones nécessaires, ne touchez pas aux objets que les malfaiteurs peuvent avoir abandonnés (cagoule, chargeurs d’armes, douilles, vêtements …), n’ajoutez pas de traces sur les lieux de l’infraction
  • Demandez aux témoins de rester sur place dans la mesure du possible, ou relevez leurs coordonnées
  • Déposez plainte auprès de votre commissariat ou de votre gendarmerie

2015_12_cambriolages commerces A3_v2_700