Initiatives : dispositif Argent de poche

 
 

Mercredi 11 octobre 2017, Cyrille Le Vély, secrétaire général de la préfecture du Morbihan échange avec une dizaine de jeunes bénéficiaires du dispositif Argent de Poche âgés de 16 à 19 ans.

DSC_4970m1

Cyrille Le Vély, secrétaire général de la préfecture du Morbihan, était le 11 octobre 2017, à Vannes, à l'espace Henri Matisse, avec Lucien Jaffre, premier adjoint au maire de Vannes, Joel Le Floch, directeur du Centre social, Enuel Sat et Solenn Tesson, animateurs du Centre social, pour échanger avec une dizaine de jeunes bénéficiaires du dispositif Argent de Poche âgés de 16 à 19 ans.

Le centre socio-culturel Henri Matisse à Ménimur met en œuvre des projets avec la participation des habitants. Il propose des services aux familles (accueil de loisirs pour les 4-11 ans et les 11-17 ans à l’espace jeunes, accompagnement scolaire, vacances familles, informatique…) et des activités tout public (club de lecture, cuisine, scrabble, organisation de soirées à thèmes, repas partagés…)

Le programme du centre socio-culturel Henri Matisse sur le site de la mairie de Vannes ici

Il apporte aussi un soutien à la vie associative du quartier et organise régulièrement des temps forts : Automne solidaire, Noël ensemble, le carnaval annuel, la causette sur la place du marché chaque vendredi de 9 h 30 à 11 h avec les habitants pour favoriser le lien social et l’esprit d’entraide, sport été pour tous en juillet…).

Le dispositif Argent de poche

Créé à Vannes en 1999, le dispositif Argent de poche est un dispositif de la politique de la ville issu des opérations Villes-Vie-Vacances. Il s’adresse aux jeunes de 16 à 21 ans en leur donnant la possibilité d’être rétribué 15 euros pour 2 h 30 de travail d’intérêt collectif (nettoyage du quartier, des plages, ramassage de légumes pour une distribution solidaire) se déroulant les mercredi et samedi après-midi.

Ce dispositif est déployé sur 4 quartiers de la ville de Vannes (Conleau, La Madeleine, Kercado et Menimur et Rohan) et a mobilisé entre septembre 2015 et juillet 2016, 158 jeunes avec une attention toute particulière portée aux deux quartiers prioritaires : Ménimur 68 et Kercado 54 soit 77 % des jeunes concernés. Il est soutenu par l’Etat dans le cadre de la politique de la ville (5000 euros) et par la CAF (5000 euros).

Pour la ville de Vannes, ce dispositif rencontre un succès auprès des jeunes et permets aux animateurs des centres sociaux d’instaurer, via ces activités et les goûters pris ensemble, un réel dialogue avec des jeunes garçons et filles de 16 à 21 ans, absents des autres activités proposées par les structures. Il a aussi pour fonction d’aider les jeunes à réaliser des projets grâce à l’argent de poche gagné et de les amener à contribuer à l’amélioration et au respect de leur cadre de vie, tout en les initiant à la relation entre le travail et l’argent.

Toutes les informations pratiques sur le site Internet de la ville de Vannes pour s'inscrire ici