Initiatives : apprendre le français au centre d'étude et d'action sociale (CEAS) du Morbihan

 
 
R Le Deun au CEAS du Morbihan

Le Centre d’étude et d’action sociale du Morbihan (CEAS) : un maillon associatif important de la chaîne d’intégration des populations non francophones du Morbihan

Le préfet du Morbihan, Raymond Le Deun, a rendu visite le 10 octobre 2017 au CEAS pour rencontrer les membres de l’association et les apprenants. Il a salué l’engagement des bénévoles et encouragé les personnes présentes aux cours à s’investir dans l’apprentissage du français qui est une clé majeure d’intégration sur le territoire.

Le CEAS est une association loi 1901 à but non lucratif, qui œuvre, depuis 1984, pour l’enseignement des populations non francophones dans le Morbihan.

Le CEAS constitue un partenaire de premier plan dans le Morbihan pour l’enseignement du français aux personnes non francophones également pour leur intégration sur le territoire. Cette association dynamique s’appuie sur deux salariés qui coordonnent un large réseau de 160 bénévoles pour assurer des cours de langue française auprès de 1000 apprenants répartis dans 3 villes du Morbihan : à Vannes (au siège en centre-ville, dans les centres sociaux de Kercado et de Ménimur), Auray (dans le quartier du Gumenen) et Lorient. L’association est aussi présente à Quimperlé dans le Finistère.

Parmi les 1000 apprenants qui bénéficient des cours durant l’année, près d’un tiers sont des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

L’association bénéficie d’un soutien financier de l’Etat via la politique de la ville et de la politique d’intégration du Ministère de l’Intérieur, du Fonds de développement de la vie associative, des collectivités locales, de la Caisse des Allocations Familiales qui lui permet d’assurer son fonctionnement et le développement des activités.

Le rôle du CEAS va bien au-delà de l’apprentissage de la langue française, puisque la pédagogie active mise en œuvre passe par la compréhension des situations familières de la vie quotidienne, sociale et professionnelle et mobilise les valeurs de la République et la transmission des codes et informations concrètes nécessaire à l’intégration dans la société française.

Le CEAS participe aussi à des évènements locaux qui contribuent à créer du lien social et à développer une atmosphère de convivialité entre les apprenants. Des bénévoles formés à l’action sociale accueillent et orientent les apprenants en fonction de leurs demandes vers les services appropriés

Les ateliers socio-linguistique (ASL) pour les adultes  Ces formations permanentes sont ouvertes de septembre à juin à toute personne non francophone ou d’origine étrangère, quel que soit son niveau de français, pour y suivre des cours de Français Langue Étrangère ou d’alphabétisation suivant les besoins des apprenants.

La démarche de formation est de permettre à la personne d’être autonome le plus rapidement possible. La pédagogie employée se construit autour des expériences des participants en partant du vécu de la personne afin de l’accompagner dans sa démarche d’apprentissage. Les apprenants sont répartis, par niveau, en petits groupes pour des cours d’une durée de 1 h 30 à 2 h. Ces activités d’apprentissage du français ont pour but d’améliorer la vie quotidienne (relations, vie de quartiers, déplacements…) de favoriser l’autonomie dans les démarches administratives (santé, éducation, logement…) et de préparer une meilleure insertion professionnelle.

Les inscriptions sont ouvertes toute l’année pour lesquelles l’association sollicite une participation financière modique. 

Pour les apprenants le sollicitant, le C.E.A.S. prépare aux diplômes de Français langue étrangères suivants : Diplôme d’Etudes en Langue Française(DELF), Diplôme d’Etudes Approfondi en Langue Française (DALF), Test de Connaissance en Français (DALF) et Diplôme Initial de Langue Française (DILF).

Contact : CEAS Bretagne Sud 
Madame Claudine Riou, Présidente
Tél : 02 97 47 44 47
Courriel : ceas.56@gmail.com 
Site Web : http://www.ceas56.com/doku.php