Garantie Jeunes, le préfet à la rencontre des acteurs et des bénéficiaires le 7 juillet 2015

 
 
Garantie Jeunes, le préfet à la rencontre des acteurs et des bénéficiaires le 7 juillet 2015

Daniel, Patrick, Emmanuel, Cindy, Angela ont échangé avec le préfet sur leur parcours témoignant de la confiance en eux-même retrouvée grâce à l'accompagnement personnalisé et collectif et leurs projets à venir.

La Garantie Jeunes vise à accompagner les jeunes de 18 à 16 ans en situation de vulnérabilité vers l'autonomie, en leur permettant notamment de réaliser des expériences professionnelles et de suivre des formations. Impulsée et financée par l'Etat, cofinancée par l'Union européenne, elle a été confiée aux missions locales.

Les jeunes de moins de 26 ans sont la catégorie de la population la plus touchée par le chômage et la plus exposée à la précarité. La réalité du marché du travail, c'est souvent pour eux une succession de "petits boulots". Par ailleurs, le contact entre jeunes et entreprises peut être miné par les préjugés. Et comme il y a des jeunes éloignés de l'emploi, il y a des entreprises éloignées du marché du travail qui, elles aussi, ont besoin d'être accompagnées dans leur projet de recrutement.

Les principes de la garantie jeune sont :

- un accompagnement global et renforcé (individuel et collectif) sur un an, renouvelable par tranche de 6 mois, réalisé par un référent dédié de la mission locale et formalisé par la signature d'un contrat d'engagements réciproques entre le jeune et la mission locale

- la "re-mobilisation" immédiate par un processus de "médiation active" visant à démultiplier les opportunités de mise en relations avec les entreprises

- une garantie de ressources pour les jeunes ( allocation de 452 euros/ mois pour une personne seule)

Le potentiel, les compétences et la volonté sont là ... il reste à les révéler.

Le Morbihan fait partie des premiers départements français à mettre en œuvre le dispositif "Garantie Jeunes".

DSC_0120m1

 

DSC_0133m1

Le préfet s'est ensuite rendu dans la structure associative le PIMMS;

Le Point Information Médiation Multi Services (PIMMS) de Lorient a ouvert ses portes en 2009. Ce lieu d'accueil aide les personnes à accomplir les démarches administratives de la vie courante.

Les médiateurs aident les personnes à accéder à leurs droits (tarifs sociaux, CMUCouverture maladie universelle, CMUCouverture maladie universelle-C, ACS, Allocation familiales...) à rédiger leurs courriers, à comprendre les institutions et les démarches inhérentes.

L'association va à la rencontre des usagers du pays de Lorient, en étant présente sur différents lieux, espaces publics, bureaux de postes, associations amies, avec toujours la même approche, la médiation.

Le PIMMS crée aussi des emplois et accompagne des jeunes dans des parcours de professionnalisation pour favoriser l'insertion professionnelle de ses salariés. Ainsi, chaque personne embauchée en contrat aidé à temps plein suit une formation qualifiante, un parcours de compétences clef, un parcours de création d'entreprise.

Le préfet a signé un contrat d'accompagnement dans l'emploi pour une médiatrice.

Le PIMMS de Lorient est sur le point d'être labellisé "Maison de services au public", reconnaissance de l'Etat de son activité de médiation pluri-professionnelle. En effet, le Gouvernement souhaite labelliser 1 000 maisons de service au public (MSAP).

En Morbihan, 5 Maisons de services au public sont déjà ouvertes à la Trinité-Porhoët, Mauron, Saint-Jean-Brevelay, Grand-Champ, Belle-Isle-en Mer.

Le PIMMS c'est 5 médiateurs et un directeur, 11 partenaires : l'Etat, GDFGaz de France Suez, ERDF, la SNCFSociété nationale des chemins de fer français, la Poste, Lorient Habitat, la Mission Locale, les associations de quartiers, les services de la ville de Lorient, les services sociaux du Département du Morbihan, l'ESAT de Larmor Plage.

En 2014, le PIMMS  a procédé à 4 097 accueils, 8 700 heures de médiations, 1 139 heures de formation et dans le cadre du dispositif ALTERNOZ, 20 nuits dans le cadre de la convention avec la ville de Lorient pour des opérations de prévention sur les risques liés à l'alcool ou aux drogues vers un public jeune.

80 % des agents médiateurs du PIMMS trouvent un emploi pérenne à l’issue de leur passage au PIMMS.

DSC_0180m1

 

DSC_0184m1