25 novembre 2016 - Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

 
 
3919 numéro de telephone pour lutter contre les violences faites aux femmes

 

Le 3919 est accessible et gratuit en métropole et dans les DOMDépartement d'outre-mer 7 jours sur 7.
Il est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 22 h, les samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h.

http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

Les violences faites aux femmes sont multiples. 
L'Etat conduit depuis 2014 un 4ème plan interministériel décliné en Morbihan et dont les priorités sont :
  • Organiser l’action publique autour d’un principe d’action simple : aucune violences déclarée ne doit rester sans réponse
  • Protéger les victimes : femmes et enfants témoins de violences
  • Mobiliser l’ensemble de la société car les violences faites aux femmes touchent tous les milieux sans distinction

> chiffres clefs l'essentiel 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,06 Mb

 

Consultez le bilan de ce 4ème plan ici

 

Les événements et rencontres en Morbihan sur cette thématique

> PROGRAMME 25 NOVEMBRE 2016 MORBIHAN (1) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,00 Mb

Lieux d'accueil en Morbihan : des personnes à votre écoute

> BAT-BR-Cidff-56 (1) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,45 Mb

La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une atteinte grave aux droits fondamentaux. Ses conséquences sur la santé physique, sexuelle et mentale des femmes et des filles sont multiples ; elles peuvent être immédiates ou de long terme, et incluent la mort. La violence a des effets négatifs sur le bien-être général des femmes et les empêche de participer pleinement à la vie sociale. Les conséquences néfastes de la violence n’affectent pas seulement les femmes, mais également leur famille, leur communauté et leur pays. En outre, les coûts de la violence sont très élevés, se traduisant aussi bien par des dépenses supérieures en matière de soins de santé et de frais juridiques que par une perte de productivité. Ceci a un impact sur les budgets nationaux, et plus globalement, sur le développement.

 

Lancement du 5ème plan violences faites aux femmes à l'occasion du 25 novembre 2016

Le projet de ce nouveau plan pluriannuel, basé sur l'évaluation du 4ème plan (2014-2016) propose 3 grands axes d'action :
  • la protection des femmes victimes de violences sur tout le territoire avec une attention particulière sur les territoires isolés,
  • la prévention des violences en luttant contre le sexisme et la récidive,
  • une meilleure connaissance du phénomène pour mieux agir
L'accent sera mis sur certains publics :
  • les enfants exposés aux violences conjugales
  • les jeunes femmes de 18-25 ans
  • les femmes prostituées ou victimes de la traite d'êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle

 

 

Origine des journées internationales

En 1981, lors des "Premières rencontres féministes d'Amérique latine et des Caraïbes", des militantes pour les droits des femmes ont choisi la date du 25 novembre comme journée de lutte contre les violences, en mémoire de trois sœurs dominicaines engagées contre la dictature, Patria, Minerva et Maria Teresa Mirabal, connues dans la clandestinité sous le nom de "Las Mariposas" (les papillons). Emprisonnées à plusieurs reprises, victimes de tortures, violées, les trois militantes furent assassinées le 25 novembre 1961, sur les ordres du chef de l’État dominicain, Rafael Trujillo. Dans une résolution du 17 décembre 1999, l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONUOrganisation des Nations unies) a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Dans une résolution du 17 décembre 1999, l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

L'ONU invite les gouvernements, les organismes internationaux et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des actions pour sensibiliser l'opinion au problème des violences faites aux femmes.

gif-6-2-2-1