La protection contre l'incendie

 
 
La protection contre l'incendie

Le risque d’incendie reste faible par rapport aux autres causes de décès en France mais est très mal ressenti car le bâtiment est censé protéger. La priorité, dans la lutte contre ce risque, est la mise en sécurité du bâtiment, quel que soit son usage, pour éviter la naissance du feu.

Un incendie nécessite trois éléments pour se déclarer : 

- le combustible (matériau inflammable tel que le papier, le tissus, charbon, fuel, bois, etc…)

- le comburant (l’oxygène, généralement apporté par l’air)

- l’énergie d’allumage, qui va augmenter la température du combustible et du comburant (corps chaud, étincelle…)

Ils forment ce que l’on appelle le triangle du feu. Si l’un de ces trois éléments est absent ou vient à manquer, le feu ne peut se propager.

Lorsqu’un incendie se déclare, les dispositifs constructifs du bâtiment doivent être tels que les occupants puissent évacuer et les services de secours intervenir, dans de bonnes conditions.

 L’objectif est de limiter le développement et la propagation du feu au sein du bâtiment. La réglementation en matière de sécurité incendie est spécifique selon la nature et les usages des ouvrages, qui obéissent à des principes différents de mise en sécurité : 

- les bâtiments d’habitation

- les établissements recevant du public (ERP)