Armes

 

À compter du 1er août 2018, les ventes d’armes, éléments d’armes et munitions des catégories A,B,C et g et h du D de particulier à particulier ne sont plus permises sans le contrôle d’un professionnel.

En savoir plus

Les questions les plus fréquemment posées localement, cliquer ici