Evènements

L'été 2015 dans le Morbihan

 
 
L'été 2015 dans le Morbihan

Pensez à vous protéger ainsi que vos proches, famille, enfants, personnes âgées (sans oublier vos animaux) des fortes chaleurs. Trouvez ici toutes les informations utiles et pratiques pour des vacances sereines.

La sécurité sur la côte


La qualité des eaux de baignade en Bretagne en 2014

Consultez la carte 2015 de la qualité des eaux de baignade : 

> Allez_aleau_web_edition2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,18 Mb

> Méduses et animaux apparentés - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,57 Mb

Le suivi sanitaire des zones de baignade en mer est assuré par l’Agence Régionale de Santé (ARS Bretagne). Les résultats de la saison en cours doivent être affichés sur les lieux de baignade et en mairie. Des informations complémentaires sont disponibles auprès de l’ARS ou sur le site Internet du Ministère de la santé.

The monitoring of bathing watersis carried out by the public health agency of Brittany (Agence Régionale de Santé Bretagne - local services of the French ministry of Health). During the season, results are posted at the bathing place and at the town hall. For futher information, please contact the regional health agency of Brittany or consult the French ministry’s of health website.

www.ars.bretagne.sante.fr

ARS_depliant2m

La surveillance des plages en 2015

42 plages seront surveillées cet été dans le Morbihan

carte_surveillancem

> carte_surveillance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,42 Mb


Conseils pratiques : se baigner sans danger

En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans, devant les suffocations, les accidents par le feu puis les chutes. Les enfants de moins de 6 ans représentent 15 % des décès par noyade accidentelle chaque année. Face à ce constat, le ministère chargé de la santé et ses partenaires dont l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) mènent des actions de prévention des noyades et des accidents liés aux baignades et sports nautiques pour apprendre aux enfants à nager et pour informer parents et enfants des gestes à adopter pour se baigner et pratiquer une activité nautique en toute sécurité.

L’Inpes rappelle, dans une brochure, les précautions à prendre pour éviter tout risque de noyade des adultes comme des enfants. Ce document détaille les mesures de sécurité relatives aux piscines et les consignes de sécurité concernant les loisirs nautiques autres que la baignade (bateau, pêche, plongée, canoë, kayak, rafting, etc.).

Pour en savoir plus :

> Brochure Baignades 2015 - INPESInstitut national de prévention et d'éducation pour la santé - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,21 Mb


La sécurité face à la chaleur


Comme chaque année, le niveau 1 de veille saisonnière du Plan national canicule (PNC) a été déclenché le 1er juin. Les autres mesures de gestion et de communication prévues dans le PNC seront progressivement mises en oe vre en fonction de l’évolution de la situation.

En ce début de période estivale et en prévision des épisodes de chaleur à venir, le préfet du Morbihan rappelle les conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;
  • Evitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

En amont des fortes chaleurs, les personnes fragiles peuvent par ailleurs, en lien avec leur entourage :

  • Prévoir le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur : brumisateur, ventilateur….
  • Faire une liste des lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez elles : grande surface, commerce, cinéma, musée…
  • Ne pas hésiter à demander conseil à leur médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

Plus d'information sur le site du ministère de la Santé

Affiche_CaniculeGP__2015_2
chaleur personne âgée-1

Pensez à protéger les animaux de compagnie en cas de canicule


Chats et chiens : les risques liés à la chaleur

Comme chez l’homme, lorsque les journées sont chaudes ou caniculaires, les chiens et les chats peuvent souffrir de l’excès de chaleur, notamment car ils transpirent peu.

L’hyperthermie provoquée par les températures excessives peut être particulièrement dangereuse pour votre animal. Elle peut conduire dans des conditions extrêmes à la mort de l’animal.

Protéger votre chat ou votre chien lors de canicule

Les locaux et installations d’hébergement des animaux doivent disposer d’une aération efficace et permanente complétée, si nécessaire, d’une ventilation adéquate.

Tout ou partie de l’espace d’hébergement des animaux doit être abrité du soleil.

Les animaux doivent disposer en permanence d’une eau propre, renouvelée autant que de besoin.

Les animaux ne doivent pas être laissés seuls dans les voitures à l’arrêt.

Les exercices intenses sont déconseillés.


La sécurité face aux feux de forêt


Le département du Morbihan est particulièrement sensible au risque incendie du fait de la superficie de ses espaces naturel et agricoles. 

En cas de risque élevé de feux de forêt, si vous vous rendez en zone forestière ou boisée :

  • Informez-vous sur le risque feu de forêt
  • Repérez les chemins d’évacuation, les abris
  • Prévoyez les moyens de lutte (points d’eau, matériels)
  • Evitez les tas de bois et bidons de liquides inflammables contre la maison
  • Vérifiez l’état des fermetures, portes et volets, la toiture

 Le préfet rappelle également les interdictions d'allumer du feu, barbecue, foyer, etc. à moins de 200 mètres de forêts, de broussailles ou de landes.

Si vous êtes témoin d’un départ de feu :

  • Informez les pompiers (18 ou 112 portable) le plus vite et le plus précisément possible
le-saviezvous_feu-1

La sécurité publique durant l'été


Retrouvez dans cet article quelques conseils bien utiles afin de limiter au maximum les risques liés aux visites indésirables de vos habitations pendant les vacances. Si vous vous absentez pendant les vacances scolaires, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

Opération Tranquillité Vacances 2015

La gendarmerie et la police nationales veillent sur les logements laissés vides pour les vacances.

Pour bénéficier de cette opération, il vous suffit de télécharger le formulaire de demande sur le site du ministère de l'intérieur et de le déposer dans le commissariat ou la gendarmerie dont vous dépendez. Cliquez sur les liens ci-après pour connaître le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie   dont vous dépendez.

Consultez l'article

OTVm
OTV v-1m

La sécurité dans vos déplacements


Bien préparer les longs trajets

Départ en vacances ou déplacement professionnel, effectuer un long trajet en voiture en toute sécurité, ça se prépare.

Préparer son véhicule, ses équipements, son itinéraire

Le véhicule
  • Vérifiez les freins, la direction, les phares et les feux, la batterie et les balais d’essuie-glace.
  • Contrôlez l’état, l’usure et la pression des pneus, y compris celle de la roue de secours.
  • Nettoyez les feux et les phares.
  • Complétez les niveaux : huile, liquides de frein et de refroidissement, lave-glace…
  • Assurez-vous d’avoir à bord : un éthylotest, un triangle de pré-signalisation, un gilet de sécurité. Veillez également à avoir le matériel nécessaire au changement de roue, une trousse à pharmacie, et une lampe de poche.
  • En été, pensez au pare-soleil et aux lunettes de soleil. Emportez des boissons rafraîchissantes non alcoolisées.
  • En hiver, prévoyez des couvertures, des vêtements chauds et confortables, de l’eau et de la nourriture, en cas de blocage de la circulation. N’oubliez pas une bombe antigivre, une raclette, des gants et les équipements spéciaux (chaînes, pneus neige, etc.).
Le chargement
  • Chargez votre véhicule la veille du départ, dans la mesure du possible.
  • Répartissez les poids sur l’ensemble du véhicule. Placez les bagages les plus lourds le plus bas possible.
  • Ne disposez pas d’objets sur la plage arrière.
  • Si vous utilisez des barres de toit, un coffre de toit, un porte-vélos ou une remorque, conformez-vous aux règles en vigueur en matière de chargement (dépassement de la longueur du véhicule, signalisation, etc.).
L’itinéraire
  • Préparez votre itinéraire en privilégiant les autoroutes ou les routes à chaussées séparées.
  • Informez-vous sur les conditions de circulation et les prévisions météorologiques sur l’ensemble du trajet.

Partir en forme et le rester 

Au départ
  • Prenez la route reposé. Choisissez de partir le matin, plutôt que dans la soirée ou dans la nuit mais surtout pas après une journée de travail.
  • Ne prenez pas d’alcool, de médicaments incompatibles avec la conduite. Evitez les repas copieux qui entrainent la somnolence. Bannissez le stress, l’énervement et tout ce qui peut contribuer à vous faire perdre de votre vigilance.
  • Ne vous fixez pas d’horaire d’arrivée.
  • Prévoyez des occupations pour les enfants (livres, CD, jeux, etc.).
Prévenez les risques de fatigue et de somnolence
  • Ne surchauffez pas l’habitacle et aérez-le régulièrement.
  • En été, évitez les longs trajets en pleine canicule et, si votre véhicule est climatisé, conservez une différence modérée entre la température extérieure et intérieure (4 à 5 °C maximum). Buvez beaucoup d’eau fraîche, mais non glacée, avant et pendant le trajet.
  • Même si vous vous sentez en forme, arrêtez-vous au moins un quart d’heure toutes les deux heures, et relaxez-vous avec des étirements, ou une petite marche.
  • Si vous avez écourté votre sommeil ou pris la route de nuit, augmentez la fréquence des pauses et faites une courte sieste pendant les arrêts.
  • Dès les premiers symptômes de somnolence – bâillements, paupières lourdes – arrêtez-vous et dormez au moins vingt minutes.

Bon à savoir

- 10 km/h en moins sur l’autoroute = 3 à 5 litres de carburant économisés sur 500 km.

- Pour consommer moins de carburant, préférez les coffres de toit aux galeries et n’oubliez pas de les démonter après utilisation car ils occasionnent une surconsommation de 10 à 20%.

- Evitez de conduire aux heures où le risque de somnolence augmente : entre 2h et 5h du matin.

- 100 kg de charge = 5% de consommation de carburant en plus.


Si vous partez à l'étranger

Ariane, pour votre sécurité, restez connectés

Vous partez en voyage à l’étranger ? Pensez à vous enregistrer sur le service Ariane du ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Ce service gratuit vous permet de recevoir des conseils de sécurité et d’être informés des risques éventuels dans votre pays de destination.

Consultez l'article pour plus d'informations

ariane

La sécurité face au soleil


uv

Plus d'informations sur www.prevention-soleil.fr