Communiqués de presse

Grands départs en vacances d’été - La gendarmerie mobilisée

 
 

La période des vacances estivales est propice à une augmentation des accidents de la route. Baisse de la vigilance, soirées festives, vitesse excessive, conditions climatiques favorables, sont autant d’éléments à l’origine d’accidents qui peuvent se révéler dramatiques.

Au cours de l’été 2015 (juillet et août), les gendarmes du Morbihan ont constaté 44 accidents ayant entraîné 11 tués et 69 blessés. 92 % de ces accidents étaient dus à des fautes de comportement, et auraient donc pu être évités. En effet, 32 % ont pour cause le non respect des règles de priorité, 30 % l’alcool et 30 % la vitesse (vitesse excessive ou non adaptée aux circonstances).

L’analyse de cette accidentalité permet également de déterminer que 68 % des conducteurs responsables sont morbihannais et que les deux-roues motorisés sont particulièrement impactés puisqu’ils représentent 19 % des véhicules impliqués.

Pour stopper ce constat, il est nécessaire que chaque usager de la route fasse preuve d’une plus grande vigilance, sans se laisser conditionner par l’habitude, car l’habitude peut tuer.

  • L'habitude de certains conducteurs à conduire après avoir consommé de l'alcool.....
  • L'habitude de certains conducteurs à rouler au dessus de la vitesse autorisée jusqu'au jour où... de rouler à la même vitesse quelque soit la météo....
  • L'habitude de ne pas s'arrêter totalement à un stop....
  • L'habitude de téléphoner ou d'utiliser son smartphone en conduisant...
  • « je passe tous les jours au même endroit et il ne m'est jamais rien arrivé... »
  • « je n'ai jamais eu d'accident donc je sais conduire... »

Le groupement de gendarmerie du Morbihan s’engage à nouveau, avec détermination, dans la lutte contre l’insécurité routière tout au long de la saison estivale, avec un seul objectif, celui de sauver des vies. Les priorités définies sont la lutte contre l’alcool au volant et les excès de vitesse. Les motocyclistes et cyclomotoristes feront l’objet d’une surveillance toute particulière.

Dans un but préventif et dissuasif, les axes qui feront l’objet de contrôles programmés réguliers sont indiqués sur la carte jointe. Ces opérations sont composées de dispositifs visibles et non visibles (gendarmes en véhicules banalisés ou en tenues civiles) et se cumulent avec les postes de contrôle habituels effectués de manière aléatoire par les patrouilles des unités territoriales et motorisées réparties sur l'ensemble du département.

 

> Le communiqué de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

> La carte des axes prioritairement contrôlés - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,61 Mb