Actualités

Publication de l'Observatoire de l'Eau 2013-2015

 
Publication de l'Observatoire de l'Eau 2013-2015

L’observatoire de l’eau est une brochure qui paraît annuellement depuis 1988. Sa production s’était arrêtée en 2009 et a été reprise en 2015.
En 2016, la Mission Inter-Services de l’Eau et de la Nature (MISEN Mission inter services de l’eau et de la nature) a choisi de travailler sur les trois dernières années disponibles en matière de données et qui de surcroît disposent chacune d’un profil hydrique différent : 2013 (année normale), 2014 (année humide) et 2015 (année sèche).

L’observatoire de l’eau est un outil d’aide à la décision qui présente au travers de cartes et de graphes :
•   le bilan hydrique des 3 dernières années. Celui-ci traduit ainsi l’état quantitatif de la ressource en eau et l’influence d’une dilution potentielle sur les résultats observés ;
•   la qualité des cours d’eau et des eaux estuariennes et littorales ;
•   la qualité des eaux souterraines ;
•  tout en tenant compte des usages puisque la qualité des eaux brutes destinées à l’eau potable, la qualité des eaux distribuées au robinet et la qualité des zones de baignades et des zones de production conchylicole (professionnelle et de loisir) y sont également abordées.

Cette brochure est le fruit d’un travail d’équipe important entre les services de l’État, les établissements publics et le Conseil départemental. Le document s’appuie sur différents réseaux de suivis de ces organismes :

•   les réseaux d’évaluation de l’état écologique de l’Agence de l’eau Loire Bretagne (37 points)
•   le réseau patrimonial du Conseil département (CD 56) dit « réseau départemental » : 13 points en Eau superficielle (Esu)
•   le contrôle sanitaire de l’Agence Régionale de Santé – ARSAgence Régionale de Santé - (DT 56)
•   le Réseau microbiologique (REMI) d’IFREMERInstitut français de recherche pour l'exploitation de la mer : 40 points
•   le réseau des estuaires bretons, suivi par la Mission InterServices de l’Eau et de la Nature dans le Morbihan : 59 points
•   le réseau du Bureau de Recherches Géologiques et Minières –BRGM- (12 piézomètres)
•   le réseau du CEVA : observatoire des échouages d’algues vertes

  • Le dossier de presse diffusé à l'occasion de la présentation du rapport

> 2016_11_obs de leau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,35 Mb